• Résumé
  • Sommaire
  • Revue de presse
Femmes sous emprise, les ressorts de la violence dans le couple

Les agressions physiques dans le couple n’arrivent pas soudainement. Bien avant les bousculades et les coups, il y a une escalade de comportements abusifs et d’intimidations. La pire violence n’est pas la plus visible. Si les femmes ne partent pas, c’est qu’elles ont été piégées, mises sous emprise. Comprendre l’emprise, c’est aussi s’en déprendre. Marie-France Hirigoyen, à partir de nombreux exemples, analyse les ressorts de la violence au sein du couple, car il faut comprendre pour agir. Un livre utile et pratique qui permet d’intervenir très tôt, dès les premiers signes de violence psychologique, bien avant l’apparition de la violence physique.

Introduction

  • I. Sous les coups, quelles blessures
    • L'histoire de Diane et de Stéphane
      • La violence de Stéphane
      • La vulnérabilité de diane
      • La vie de couple
      • La violence de Stéphane sanctionnée par la justice
      • L'évolution de la relation
    • La violence psychologique
      • Le contrôle
      • L'isolement
      • La jalousie pathologique
      • Le harcèlement
      • Le dénigrement
      • Les humiliations
      • Les actes d'intimidation
      • L'indifférence aux demandes affectives
      • Les menaces
    • Différents scénarios de violence
      • Les agressions physiques
      • La violence sexuelle
      • La pression économique et financière
      • Le harcèlement par intrusion (stalking)
      • Le meurtre du conjoint
    • Violence cyclique et violence perverse ? Savoir les distinguer
      • La violence cyclique
      • La violence perverse
  • II. L'emprise
    • La vulnérabilité des femmes
      • leur vulnérabilité sociale
      • leur vulnérabilité psychologique
    • Pourquoi elles ne partent pas?
      • Lucie, une femme sous emprise
      • Comprendre
      • Le conditionnement des victimes
      • Les mécanismes d'adaptation à la violence
  • III. Qui sont les individus violents?
    • Les femmes violentes
    • Les hommes violents
      • La fragilité des hommes
    • La violence dans les couples gays et lesbiens
      • Le processus de domination
    • Des profils de personnalité particuliers ?
      • Les personnalités narcissiques
      • Les personnalités rigides
  • IV. Sortir de l'emprise
    • Quelles conséquences sur la santé ?
    • Que deviennent les enfants ?
    • L'aide psychothérapeutique
      • Repérer la violence
      • Nommer la violence
      • Déculpabiliser la personne
      • Renforcer le narcissisme
      • Apprendre à poser des limites
      • Récupérer une capacité critique
      • Analyser l'histoire individuelle
      • Lutter contre la dépendance
      • Les psychothérapies de couple
      • Le pardon
    • Faut-il soigner les hommes violents?
    • Partir ou rester?
      • Rester
      • Partir, oui, mais comment?
  • V. L'aide extérieure
    • Que peut faire l'entourage?
    • La réponse des professionnels de santé
    • La réponse des associations
    • La réponse judiciaire
      • Les médiations
      • Les expertises
    • L'importance de la prévention

Conclusions et annexes

1 Avril 2008 : Psychologie Magazine
Le nouveau combat de Marie-France Hirigoyen, par Valérie Péronnet

Extraits de l'article écrit par Valérie Péronnet, pour le numéro d'avril
2008 de Psychologie magazine.

Aujourd'hui, Marie-France Hirigoyen publie "Femmes sous emprise, les ressorts de la violence dans le couple". Facile d'accès, très complet, abondamment illustré d'exemples tirés de ses consultations, il explique le piège de la violence psychologique dans le couple, y compris homosexuel : ses origines, ses cycles, ses parades... Un indispensable point de départ pour comprendre comment et pourquoi la situation bascule, mais aussi pour trouver des solutions.

Marie-France Hirigoyen, explique dans son dernier livre que c'est bien avant la première gifle, dans les mots, que la violence prend racine...

« La difficulté à repérer les violences psychologiques vient de ce que la limite en est imprécise, explique-t-elle. Un même acte peut prendre des significations différentes suivant le contexte. S'il est possible d'évaluer les aspects physiques de la violence, il est en revanche beaucoup plus difficile de mesurer ce que ressent une victime de violence psychologique. »

Il s'agit moins de se demander « Est-ce que c'est normal ? » que « Est-ce que cela me convient ? » Dans un couple, la vraie difficulté, c'est de trouver une souplesse, un espace de liberté dans lequel les désirs de chacun peuvent s'épanouir. Etre amoureux, c'est être dans une emprise réciproque, dans un échange, y compris lors d'une scène de ménage ! La violence, c'est l'absence de réciprocité ; quand l'un donne tout et ne reçoit rien ; quand la force est toujours dans le même camp. Là commence le piège. Bien avant la gifle.

1 Mai 2005 : Le Nouvel Observateur
"Femmes sous emprise" dans les librairies, par

Après le harcèlement moral, la médecin psychothérapeute Marie-France Hirigoyen démonte les mécanismes de la violence conjugale à travers son nouveau livre.

Le livre "Femmes sous emprise – les ressorts de la violence dans le couple" de Marie-France Hirigoyen sort en librairie lundi 25 avril. Il est publié par Oh Editions.
Une femme sur dix est victime de la violence conjugale en France. Marie-France Hirigoyen, médecin psychothérapeute, propose "aux femmes sous emprise" de "comprendre pour agir".
"C'est par une compréhension fine des ressorts de la violence qu'elles subissent que les femmes se dégageront de l'emprise qui les paralyse et que notre société pourra mettre en place une prévention", écrit-elle. Elle rappelle qu'il existe aussi des femmes violentes. Un chapitre leur est consacré, de même qu'un autre à "la violence au sein des couples gays et lesbiens".
Dans son ouvrage, l'auteur fait preuve d'une précision clinique. Elle utilise un langage simple et illustre ses propos de nombreux exemples accablants. Marie-France Hirigoyen analyse la violence psychologique (dénigrements, humiliations, menaces...) qui bien souvent précède les coups.

28 Avril 2005 : Le Figaro
Femmes sous emprise de Marie-France Hirigoyen, par Astrid de Larminat

Dans son premier livre, Le Harcèlement moral, la violence perverse au quotidien (Editions La Découverte et Syros), qui connut un succès inattendu (450 000 exemplaires vendus en France), Marie-France Hirigoyen, psychiatre et psychanalyste, avait mis au jour un véritable fléau social.

Elle creusa le sillon par un deuxième ouvrage, Malaise dans le travail, harcèlement moral : démêler le vrai du faux (La Découverte et Syros). C’est le même phénomène mais tel qu’il se manifeste dans l’intimité qu’elle étudie maintenant dans Femmes sous emprise, les ressorts de la violence dans le couple..

LE FIGARO. - Une enquête réalisée en 2000 à la demande du secrétariat aux Droits des femmes le révélait : une femme sur dix était victime de violence conjugale chaque année et cela dans tous les milieux sociaux. Ces résultats furent contestés.

Marie-France HIRIGOYEN. - Oui, Elisabeth Badinter, notamment, a reproché à l’enquête de placer sur le même plan les violences physiques et psychologiques et par là d’amener les femmes à se poser abusivement en victime. Certes, il ne faut pas confondre l’agressivité normale (les scènes de ménage où les insultes peuvent fuser, des assiettes voler), avec la violence caractérisée qui procède d’un mode de relation asymétrique, où l’un est sous l’emprise de l’autre. L’enjeu de la violence dans le couple, c’est la domination. Certaines femmes qui n’ont jamais été battues, vivent néanmoins dans la terreur et ne savent pas repérer les comportements abusifs.